AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ☜ Mok@-Ch@n☞

Aller en bas 
AuteurMessage
Moka Hoshizora

avatar

Pactes : 64
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 23
Localisation : Là où mes pas me portent ...

MessageSujet: ☜ Mok@-Ch@n☞   Lun 27 Fév - 22:15

☜ Mok@-Ch@n☞


~"."~ Identité ~"."~


• Nom : Moka
• Surnom : Moka-Chan
• Âge : 17 ans
• Sexe : Féminin
• Monde : Communoty World
•Arme : Des Saïs
• Métier / Rang social : Espionne
• Lieu: Là où ses pas l'entraine
• Affinités avec votre entourage : Pas encore d'entourage



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~"."~ Physique ~"."~

• De fins cheveux ors venant lui caresser ses épaules frêles, toujours surmontés par des couvre chef de toutes sorte qui assombrissaient son regard pétillant azuréen lui rajoutant une pare de mystère. Son regard malicieux et envouteur était parés de long cils noir, renforçant ainsi le contraste sur sa peau de satin, son visage avait gardé quelque trait de l'enfance mais il pouvait pourtant rendre une beauté adulte et dangereuse. Des pommettes saillantes apparaissaient à chacun de ses éblouissants et fréquents sourires, oui ils étaient nombreux à étirer ses douces lèvres rosées mais étaient ils sincère ? Cela personne ne pourrait le savoir à par à elle, même si des fois un bref éclat de tristesse trahissait cette mise en scène de bonheur et de bien être.
Passons à son petit corps svelte aux longs membres fins, à l’apparence si fragile pourtant renforçait par de longues séance d'entrainements intensifs. Elle était de petite taille renforçant cet aspect enfantin que lui donnait déjà sa démarche légère presque sautillante comme si elle dansait, oui elle aimait cette activité qui lui avait développé une certaine grâce dans ses mouvements.
Son apparence lui avait souvent valu la comparaison d'un ange par son teint pale et ces caractéristiques propres à cette espèce qu'étais les cheveux blonds et les yeux bleus.
Mais dans ce ca là elle était un ange dont les ailes ne tarderaient pas à se briser, foudroyés par la maladie ...




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



~"."~ Morale ~"."~

Joyeuse ~ ♣ ~ Enjouée ~ ❤ ~ Trompeuse ~ ♣ ~ Méfiante ~ ❤ ~ Sensible. ~


• Cette jeune fille ne supporte plus la solitude, et à toujours peur de se que pense les autres d'elle refusant ainsi d'afficher ses gouts ou autres. Elle a une grande pare de timidité qu'elle dissimule derrière un caractère toujours joyeux et peu réfléchie tentant de faire plaisir aux autres frôlant la limite du naïf, cela par gentillesse mais aussi pour se faire accepter. Elle se laisse souvent marcher sur les pieds mais récemment elle commence à prendre consistance et à ne plus se laisser faire, enfin c’est le commencement. Elle apprit malgré elle que les gens vous délaissent lorsque vous sombrez dans la tristesse ne les divertissant plus assez et passant ainsi pour ennuyeuse, alors elle ravale constamment ses larmes se parant d'un masque façonnait par les autres et constituait de ce qu'ils voudraient qu'elle soit c'est-à-dire une fille banale les écoutants et souriant, toujours sourire pour ne plus être seul. Malgré cette nécessité à être entourait elle se forçait à ne plus s'attacher a qui conque car ce qu'elle haïssait le plus c'était bien les déceptions et le désespoir qu'une séparation pouvait causer ....
D'une gourmandise incroyable pour un corps si mince, voire maigre, les friandises était son péché mignon et elle affecté particulièrement les sucettes surtout quand elle dessinait ou peignait.
Cette adolescente pourrait passer pour hyper active à ne jamais pouvoir tenir en place, le seul moment où elle savait être calme c'était lorsqu'elle tenait entre ses mains un crayon dessinant ainsi suivant des courbes douces que lui dictait son esprit.
Mais si elle ressent toujours ce besoin de bouger c'était parce que bientôt elle ne le pourrait plus ...



[center]~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~"."~ Histoire ~"."~

• Auparavant Moka vivait une vie comme les autres si ce n'est qu'elle ne la partageait pas avec ses parents mais avec sa grand-mère de qui elle était énormément proche. Elle vivait avec cette dernière depuis plusieurs années et était scolarisé au collège du quartier s'amusant avec une bande d'ami qui se disait inséparable, elle nageait dans le bonheur d'une vie d'adolescente, jusqu'au jour ou les ailes du bonheur ce brisèrent faisant écrouler son petit monde. Le diagnostique était sans appelles la maladie qui avait affaiblie la grand-mère de Moka durant ces dernières années était une dérivation de la myopathie de Duchenne faisant fondre les muscles de la vielle femme la fatiguant in considérablement et la rendant dépendante, incapable de marcher. Ce mal était incurable et l’avait condamnait à une mort certaine et proche, bientôt les muscles cardiaque et respiratoire seraient attaqués emportant définitivement la seule famille de la blonde encore jeune et insouciante. La mourante du subir le quotidien en fauteuil roulant transformant le train-train journalier en un obstacle difficile à surmonter, malgré sa douleur la malade faisait en sorte que la jeune fille ne voient pas la différence et garde le sourire, c’est ce qu’elle faisait du moins devant sa grand-mère ayant peur que sa tristesse empiète sur le morale de sa parente et affecte sa force dans la lutte contre la faucheuse. Oui tous les jours étaient devenus une bataille entre la vie et la mort qu’elle n’abandonnait pas pour ne laisser seule sa petite fille. Mais un jour elle céda face au destin et fut emporté un matin d’hiver, laissant un orpheline en larme, à l’école tout le monde s’est détourné d’elle, blasait pas son mutisme et ses perles salé qui dévalaient sans cesse ses joues. Elle fût placée dans un internat miteux par manque de place à l’orphelinat elle y resta durant des années laissant son état sa graver, jusqu’au jour où un riche oncle vînt la chercher. Elle ne le voyait que rarement, bien qu’assez pour constater que c’était un homme avare et corrompu qui ne tenait sa fortune que par des affaires douteuses et illégales, il lui demanda de se rendre utile pour qu’elle lui rembourse sa pension et c’est pour cela qu’elle devint une espionne ce qui ne la dérangeait pas tant que ça …
Aurais-je oublié de préciser que la génétique était farceuse et que la maladie de sa défunte grand-mère était héréditaire ?




[color=white]~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~"."~ Test RP ~"."~

Qui n’a absolument rien à voir avec le perso mais pas la fois d’en refaire un autre


[center]• Elle s'élançait dans ces couloires sombres en évitant tous les obstacles par des prouesses acrobatiques réalisées avec agilité. Elle se fondait dans l'ombre, ne faisant plus qu'un avec elle devenant invisible aux yeux de tous. Pour augmenter sa vitesse elle exécutait des sauts qui la faisaient virevoltait dans les aires pour atterrir avec souplesse avant de s'envoler une nouvelle fois.
Du sang s'échappait, le sien. Son évasion s'était avérée bien plus périlleuse que ce qu'elle avait envisagé, cette douleur était là pour la punir de ce mauvais calcule.
Des gémissements de douleurs naissaient pour ne jamais franchir ses lèvres et rester coincé dans ma gorge, cela en allait ainsi :

Les Assassins, même sous la torture, ne pouvait laisser paraître la moindre douleur ou sentiments. Ils s'infiltrent partout tel le vent, dans un monde comme le leur, les larmes sont proscrites et le silence règne en maître.
Ils n'étaient que des fantômes silencieux agissants dans les ténèbres, ils poussent leur corps à bout sans se plaindre, après tout cela était inutile et ne changera pas les choses.
.

Les oreilles de la fuyardes guettaient chaque bruissement de pas, chaque respiration malgré le bruit sourd du sang dans ses tempes, signe d'une panique tellement rare, elle qui faisait habituellement preuve d'un sang froid a toute épreuve.
Enfin elle arriva à destination, la tueuse arrêta sa course devant une porte massive ornée de fine reliure d'or. Elle contempla un instant ces arabesque complexe comme pour y puiser du courage, puis elle inspira d'un aire déterminé avant d'enfoncé cette dernière frontière qui la s'éparait de sa cible ...

Cette personne qui avait anéantie son enfance qui l'avait rendue pratiquement insensible à tous ces morts. Qui l'avait entrainé jusqu'à ce qu'elle ne tienne plus debout, qui l'avait battu lorsque qu'elle lui avait tenu tête. Elle n'était plus qu'une arme et une arme est le prolongement de son propriétaire. Il avait fait d'elle un objet sans conscience et sans sentiments, enfin d'après ce qu'il croyait et cette soirée était là pour démontrer que ce n'était pas tout à fait le cas.


De l'autre coté se trouvait un homme affaiblie par la vie, il était parcourue par de multiples blessure et son âge n'arrangeait pas les choses. Lorsqu'il l'aperçue pénétrer dans ses appartements son regard fût celui d'une proie face à son prédateur. Oui, celle qui avait longtemps était son jouet préféré, son arme était maintenant son prédateur. Elle s'approcha doucement, très doucement, de sa victime d'une démarche féline et gracieuse telle une danseuse macabre. Elle s'arrêtât à quelque centimètre de celui qui l'avait séquestré durant tant d'année, en une fraction de seconde la main de la meurtrière enserra la gorge fine de son « maître ». Ses pieds ne touchaient plus terre et battaient pitoyablement le vide dans l'espoir de ce libérer. La femme féline se délecta de cette impuissance laissant paraître un sourire de pur sadisme en resserrant son étreinte autour du coup de son bourreau qui vira à présent au rouge. Lassais de si peu de résistance elle le projeta violement au sol près d'un fauteuil de velours où elle prît place croisant les jambes et s'installant de façon désinvolte.
En ce moment la douleur, la peur et la tristesse n'existait plus. Non, à présent les seuls sentiments qu'elle ressentait à ce moment étaient la rage, la cruauté et cette soif de vengeance qu'elle rêvait d'assouvir depuis son plus ancien souvenir. Elle se sentait puissante comme elle ne l'avait jamais était et ce n'était pas seulement une impression. Elle était en ce moment une reine hautaine et arrogante assise sur son trône, une reine sans pitié a l'égard de ses sujets. Elle était une rose aux épines acérées, une fleur aux pétales délicates couvertes de sang.
Celui qui avait crée cette être sans merci leva un regard terrorisé vers elle, comme si il avait en face de lui la mort, ce qui était en quelque sorte le cas. La jeune fille le transperça d'un regard menaçant et arrogant emplie de mépris, ses prunelles émeraude brillait dans la pénombre tout comme celles d'une démone. Au bout d'un moment elle se leva lentement pour venir s'agenouiller auprès du corps suppliant.
Elle pencha la tête sur le coté prenant un aire faussement désolé, ses muscles tremblant d'impatience d'en finir. Sa bouche pulpeuse s'ouvrit pour formuler les dernières paroles qu'il entendra détachant chaque mot :

« -Je suis navré mon maitre mais à présent je ne vous appartiens plus. » Lâchât-elle d'une voix glaciale chargée d'ironie.

Les yeux du pauvre homme s'écarquillèrent et une lame s'abattit dans son cœur se tintant de sang, ses yeux se vitrèrent pour devenir sans vie ...




[center]~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~"."~ Sur Moi ~"."~

• Double Compte : Non
• Mes impressions sur le forum : A Venir ~
Mais déjà très bonne =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nate River

avatar

Pactes : 8
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 21
Localisation : Au S.P.K [Dans ton pire cauchemar... Non ? Bon...]

MessageSujet: Re: ☜ Mok@-Ch@n☞   Mer 29 Fév - 10:00

Une espionne... très intéressant... Bienvenue à vous très cher demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinjimae-manga.skyrock.com/
Moka Hoshizora

avatar

Pactes : 64
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 23
Localisation : Là où mes pas me portent ...

MessageSujet: Re: ☜ Mok@-Ch@n☞   Mer 29 Fév - 12:41



Merci Beaucoup, je suis contente de vous interresser, vous êtes un détective ?
Cela est pas mal non plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ☜ Mok@-Ch@n☞   

Revenir en haut Aller en bas
 
☜ Mok@-Ch@n☞
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: End's Beginning :: Qui sommes-nous ? :: Les Présentations :: Validées :: Anges-
Sauter vers: